Accueil » Information » Et la sexualité dans tout ça?

14

mars

Et la sexualité dans tout ça?

Quand le cancer entre dans nos vies, il peut affecter la sexualité, l’intimité et la vie de couple, du moins pour une certaine période. Le temps requis pour s’adapter à cette nouvelle situation varie d’une femme à l’autre. Pour certaines femmes, cette adaptation se passe très bien. Pour d’autres, c’est beaucoup plus difficile.

Lors de vos visites à ma boutique, pendant vos essayages et lors de nos discussions, vous êtes plusieurs à vous ouvrir et à partager vos sentiments et vos préoccupations à ce sujet. Mais je devine que plusieurs n’osent pas en parler…

Voilà pourquoi je suis vraiment heureuse de partager un site web très intéressant à ce sujet. Marquise Lepage, la réalisatrice du film «Les mots et les gestes qui soignent», ose justement parler de ce sujet souvent tabou et plonge en profondeur dans l’univers des émotions et de l’intimité des personnes touchées par le cancer. Elle donne aussi la parole à leurs proches, qui vivent la situation tout aussi intensément. 

Peu importe votre situation, vous puiserez sûrement de l’information intéressante. Le site explore la réalité des personnes touchées par le cancer du sein et le cancer de la prostate. Vous pourrez visionner le film réalisé par Marquise Lepage, écouter les témoignages de plusieurs femmes, dont Jeannette Bertrand, entendre des entrevues de spécialistes, etc…

Bref, vous pouvez en avoir pour des heures si vous décidez d’explorer le site à fond!

Bien sûr, ce ne sont pas tous les témoignages qui vous rejoindrons.

À ce sujet, je vous fais ici une suggestion que j’applique personnellement. Chaque fois que j’assiste à une conférence, que je lis sur un sujet (un blogue, un site web, un article, un livre) ou que je visionne une vidéo, j’essaie ceci :

Trouver la phrase ou le concept qui s’applique le mieux à moi au moment où j’en prends connaissance (et je laisse faire le reste!). Je me concentre sur ce qui peut me faire avancer. Au fil du temps, même en consultant la même ressource, je ne choisirai probablement pas les mêmes éléments, parce que je serai rendue ailleurs. Cette méthode me permet de me concentrer sur l’important et de prendre des actions concrètes, sans me sentir submergée par trop d’informations.

Vous faites toutefois ce que vous voulez de cette petite suggestion… 😉

Voilà! Je vous donne le lien pour consulter ce site très intéressant :

Les mots et les gestes qui soignent

Et n’oubliez pas de revenir nous faire part de vos commentaires!

Signature blogue rose 2

    

4 Responses to “Et la sexualité dans tout ça?”

  1. Denise Autin Warda dit :

    Bonjour Julie,

    Je veux partager avec vous les diffilcutés d’accepter la réalité,tout dépendant de l’âge que nous soyons une femme et un homme. Quand nous avons 80 ans, le désir de plaire à l’autre devient secondaire les barrieres tombent et ce n’est plus une priorité nous devenons des personnes entières malgré que l`oeil de notre voisin nous voit comme une personne agées.(nous demerons toujours une petite fille qui rêve à son prince charmant)

    Quand nous sommes dans la soixantaine, nous avons toujours le désir de plaire et c’est encore jeune pour accepter que la maladie va nous rendre amaigrie et non désirable à la gente masculine. Et c’est toujours présent
    d’être une femme désirable. Nous sommes obligés de sauter des étapes malgré tout assez vite.

    • BlogueRose dit :

      Merci Denise de votre ouverture et de ce partage de point de vue. J’espère que d’autres femmes dans la même situation partagerons et échangerons à ce sujet également…

  2. Marjerie dit :

    Pour ma part, je trouve que l’on parle du couple qui sont ensemble depuis nombre d’années mais les personnes qui rencontrent l’amour à nouveau comment devrait-on agir avec le nouvel amoureux quand on a subi l’ablation d’un sein? Pour ma part je dois vous dire que je ne sais pas encore quoi faire malgré qu’il savait je pense de plus en plus que si je suis mal à l’aise je le rends mal à l’aise donc je vais élaborer cela avec cette personne. Quand pensez-vous?

    • BlogueRose dit :

      Bienvenue sur le blogue Marjerie.
      Vous soulignez une question pour laquelle plusieurs femmes se questionnent. Je tiens à vous dire que très bientôt, je vais annoncer des collaborateurs qui viendront contribuer au blogue rose avec des articles. Une de ces personnes saura sûrement répondre mieux que moi à cette question, de par son expérience et expertise.
      Toutefois, en attendant, je veux vous faire part d’un commentaire que j’ai eu d’un homme qui a une conjointe qui a subi une mastectomie. Ils sont relativement jeunes et se sont connus après la fin des traitements (dont une mastectomie complète). Bien sûr, il y a eu une adaptation au début, des discussions et un peu de malaise de part et d’autre dans les premiers moments d’intimité. Mais après, cet homme m’a mentionné trouver plus difficile le malaise de sa conjointe qui persistait que la raison de ce malaise (le sein en moins). Il souhaitait qu’elle soit vraiment à l’aise avec lui, qu’elle ne redoute pas les moments d’intimité, qu’elle n’ait pas le réflexe de se cacher. Pour lui, c’était réglé après en avoir parlé et après la «première fois». Il comprenait toutefois la réaction de sa conjointe.

      Aussi, dans le contexte de mon travail, j’ai souvent entendu de très belles histoires. Des femmes qui ont rencontré des conjoints après leur chirurgie: partielle, totale ou bilatérale (mastectomie des deux côtés), et qui vivent une belle sexualité.

      J’invite les femmes qui vivent des situations similaires à contribuer à la discussion. Vous pouvez le faire de façon anonyme si vous le désirez! Et surveillez l’annonce des collaborateurs au blogue rose. Une de ces personnes répondra mieux que moi cette question.

Laisser un commentaire