Accueil » Information » Le poids de votre prothèse, parlons-en!

29

août

Le poids de votre prothèse, parlons-en!

Quand on discute de prothèses mammaires, il est souvent question du poids de cette dernière. Souvent, j’ai à expliquer pourquoi la prothèse doit avoir un certain poids. Je partage ici avec vous les points à considérer.

D’abord, je dois vous spécifier que la prothèse mammaire représente le poids d’un sein naturel. Les compagnies pourraient faire des prothèses plus légères, mais ce n’est pas souhaitable.

 

Vous trouvez cette affirmation surprenante? Alors, lisez bien ce qui suit.

Le poids de la prothèse, imitant le poids d’un sein naturel, permet ceci :

* Votre soutien restera bien en place lorsque vous allez soulever les deux bras, puis les rabaisser. Le poids de la prothèse empêchera le soutien-gorge de remonter à toutes les fois que vous élèverez les bras. Vous n’aurez pas à tirer dessus pour le remettre en place.

* Le soutien-gorge restera également bien centré. Si la prothèse n’imite pas le poids du sein naturel, ce dernier, plus lourd, « tirera » le soutien de son côté. Quand la prothèse est du même poids que le sein naturel, elle « retient » le soutien. Elle fait le poids, en quelque sorte! Le soutien reste donc bien centré, vous évitant d’avoir à le remettre en place plusieurs fois par jour.

Pas convaincue?

Pensez à la période où vous portiez une prothèse de mousse légère (prothèse temporaire) dans les semaines suivant la chirurgie.

Vous souvenez-vous des frustrations liées aux déplacements involontaires de votre prothèse?

Vous rappelez-vous que vous deviez toujours être aux aguets afin de vérifier que votre prothèse était toujours bien en place?

C’est ce qui arrive quand la prothèse est légère et c’est pourquoi la prothèse de mousse est utilisée de façon temporaire, en attendant de pouvoir porter une prothèse permanente (prothèse de silicone).

 

Bien sûr, beaucoup de femmes vont se faire la réflexion, à un moment ou à un autre, que leur prothèse est lourde. Ça arrive surtout en manipulant le soutien-gorge alors que la prothèse est en place dans la pochette. C’est bien normal!

Avant votre chirurgie, vous étiez habituée à manipuler un soutien que ne pesait presque rien. Maintenant que la prothèse y est insérée, le poids soudain du soutien vous surprend lorsque vous enlevez le soutien-gorge les premières fois. Et à ce moment, vous vous faites sans doute la réflexion que votre prothèse est lourde. Vous vous faites probablement la même réflexion quand vous nettoyez votre prothèse.

Ce n’est pas important dans ces situations. Ce qui importe, c’est de ne pas la trouver lourde quand vous l’avez sur vous.

Je vous invite à faire l’exercice suivant. Insérez la prothèse dans la pochette et enfilez votre soutien-gorge. Concentrez-vous sur le poids du sein naturel, puis sur le poids de la prothèse. Sentez-vous une différence? Si vous êtes bien ajustée, vous ne devriez pas sentir de différence de poids.

Si vous sentez une différence, parlez-en à la personne qui vous a ajustée.

 

Vous pouvez également considérer les points suivants :

* Portez-vous une prothèse assez récente? Les prothèses ont beaucoup évolué durant les dernières années, autant au niveau du poids qu’au niveau du confort. Informez-vous des nouveautés, surtout si vous portez la même prothèse depuis longtemps.

* Votre poids a-t-il changé? S’il a diminué, votre prothèse est peut-être plus volumineuse que le sein naturel et par conséquent, plus lourde en comparaison de votre sein. Il est peut-être temps de changer de prothèse ou du moins de faire une réévaluation.

* Vérifiez l’état de votre soutien-gorge. S’il est un peu usé, avec des élastiques moins performants, vous ressentirez effectivement une lourdeur plus importante. Plus la prothèse est maintenue bien en place contre votre corps, moins vous ressentirez sa pesanteur. Je donne un exemple très simple pour illustrer le principe.  Un sac d’épicerie de dix livres tenu à bout de bras vous semblera beaucoup plus lourd que tenu contre votre corps. C’est exactement le même principe pour votre prothèse. Plus la prothèse est près du corps, moins elle semblera lourde. Voilà pourquoi il est important de changer vos soutiens au besoin ou de changer pour un modèle qui vous conviendra mieux.

* Gardez en tête qu’une bretelle de soutien-gorge plus large supportera mieux le poids de votre soutien-gorge qu’un soutien-gorge avec une bretelle fine.

* Avez-vous déjà essayé une prothèse adhérente? Cette dernière étant collée au corps, son poids est moins ressenti (jusqu’à 30 % de moins!)

J’espère que ce billet vous a éclairée sur les raisons pour lesquelles on peut trouver qu’une prothèse est lourde, à tort ou à raison.

Je vous incite à laisser vos commentaires et à partager votre expérience en lien avec le sujet de ce billet. N’hésitez pas à poser également vos questions!

Au plaisir de vous lire!

Signature blogue rose 2

 

 

 

6 Responses to “Le poids de votre prothèse, parlons-en!”

  1. Ginette dit :

    Bonjou Julie

    Ton article est très instructif et il répond très bien à nos interrogations.

    Super

    Ginette

    • BlogueRose dit :

      Bonjour Ginette,

      je vous remercie pour votre commentaire!

      N’hésitez pas à me faire part de vos questions pour d’autres articles. Il me fera plaisr d’y répondre.

  2. arlette ciuti dit :

    Je comprends très bien vos explications mais je n’ai jamais pu me faire à ces prothèses ( double mastectomies) que je trouve vraiment trop lourdes je suis donc revenue aux prothèses en mousse ou billes silicone que j’ai trouvé sur un site anglais, par contre je trouve que les revendeurs de prothéses devraient en plus de leur taille dire le poids de ces prothèses..car leurs prix étant très chers nous n’allons pas toutes les tester (sinon le trou de la sécurité sociiale va grandir!!!)

    • BlogueRose dit :

      C’est un bon point, pour le poids. Il y a aussi les prothèses « been a boob », que j’ai à ma boutique (www.studioequilibra.com). Différentes formes, avec des billes dedans. Il y a aussi un modèle qui permet d’enlever ou d’ajouter des billes. Le mieux est de se rendre à une boutique pour tester les différents modèles et poser vos questions à une personne expérimentée. Nous ne vendons pas en ligne, mais nous postons, après avoir bien évaluer les besoins, par courriel ou par téléphone. Sinon, l’essai-erreur peut coûter cher, vous avez raison!

      • arlette ciuti dit :

        J’habite en France, dommage j’aurai bien été vous rendre visite! je n’ai jamais entendu parler de ces prothèses « been a boob » , Savez vous si un revendeur existe en France?
        Merci beaucoup et l’on ne sait jamais, peut-être irai-je un jour au Canada..

Laisser un commentaire