Accueil » Nouvelles » Les prothèses mammaires externes: tout un monde de possibilités!

15

décembre

Les prothèses mammaires externes: tout un monde de possibilités!

Quand vient le temps de trouver la prothèse qui sera la plus appropriée pour vous, plusieurs choix sont possibles. Il faut non seulement tenir compte des caractéristiques des prothèses, mais également de votre type de chirurgie et du sein naturel (dans le cas ou un sein seulement a été enlevé).

Ce billet vous décrira les diverses possibilités. Vous comprendrez qu’avec autant de choix, il est utile d’avoir recours à une ajusteuse certifiée qui saura vous poser les bonnes questions et ciblera les meilleurs choix pour votre condition spécifique.

Dans un premier temps, suite à la chirurgie, la prothèse de mousse est de mise pour environ 6 à 8 semaines, le temps que la cicatrice guérisse bien et que l’œdème (enflure) diminue. Cette prothèse vous est souvent remise à l’hôpital. Vous pouvez aussi vous en procurer gratuitement à la Société canadienne du cancer ou encore, lorsque vous vous procurez une camisole postchirurgie (chez Studio Équilibra), deux prothèses de mousse sont incluses.

Une fois la cicatrice bien guérie (pas d’enflure, pas de rougeur, pas de chaleur, qui sont tous des signes d’inflammation), vous pouvez être ajustée avec une prothèse de silicone.

Si vous avez eu une chirurgie partielle (tumorectomie), vous aurez besoin d’une prothèse partielle pour rétablir la symétrie.

Dans le cas des prothèses partielles, il existe plusieurs formes et épaisseurs de « coquilles » qui, lorsque placées dans la doublure du soutien-gorge, assureront une symétrie avec le sein naturel. Il existe plusieurs modèles, différentes marques et diverses épaisseurs.

Dans le cas d’une mastectomie complète (totale), vous aurez besoin d’une prothèse mammaire externe, appelée aussi prothèse totale. Ces prothèses peuvent être symétriques (portées indifféremment à droite ou à gauche) ou asymétriques. Les prothèses asymétriques sont soit allongées vers l’aisselle ou vers le sternum. Il y a donc une différence entre la droite et la gauche.

Nous pouvons ensuite choisir des prothèses avec plus ou moins de projection : pour imiter un sein affaissé, un sein de courbe moyenne ou un sein plus rond, plus fort.

La texture varie également, pour imiter des seins plus ou moins fermes. Il existe aussi des prothèses plus légères et d’autres qui ont une technologie pour moins ressentir la chaleur.

Il existe des prothèses externes à glisser dans la doublure d’un soutien-gorge adapté (post mastectomie), mais aussi des prothèses adhérentes, à coller directement sur la peau.  

Comme vous pouvez le constater, il existe plusieurs options lorsqu’il est temps de choisir votre prothèse. Une personne qui s’y connait (ajusteuse certifiée), pourra vous poser les bonnes questions pour vous guider vers le meilleur choix pour vous, spécifiquement.

Ce qui est intéressant, c’est que les compagnies compétitionnent entre elles pour vous offrir divers types de prothèses, de plus en plus variées et plus performantes. Chacune des compagnies offre plusieurs modèles. Résultat : vous avez plus de choix!

Conseil : Lorsque vous recevez votre 200 $ du gouvernement pour remplacer votre prothèse, profitez de cette occasion pour discuter de ce que vous aimiez ou pas de votre prothèse initiale. Il existe peut-être de nouvelles prothèses qui vous conviendraient mieux. C’est une occasion de vérifier si votre prothèse est toujours le meilleur choix pour vous. En 2 ans, votre poids peut varier ou la forme du sein naturel peut changer.  Une prothèse différente de votre premier choix pourrait mieux vous convenir.

Autre conseil : Ne vous contentez jamais de seulement renouveler votre prothèse (même grandeur, même modèle). C’est plus rapide pour tout le monde (vous et moi), MAIS ce n’est pas nécessairement la meilleure solution pour vous. Prenez donc le temps de bénéficier d’une réévaluation lorsqu’il est temps de changer votre prothèse, vous ferez ainsi le meilleur choix!  

N’hésitez pas à poser vos questions dans les commentaires. Je répondrai à toutes les questions!

Signature blogue rose 2

2 Responses to “Les prothèses mammaires externes: tout un monde de possibilités!”

  1. Jasmine Leduc dit :

    J’aimerais savoir si une prothèse adhérente peut se porter suite à une tumorectomie ? J’ai acheté une prothèse en silicone à insérer dans 2 soutien-gorges, achetés en 2012, mais je n’ai jamais été à l’aise de porter ces soutien-gorges, j’ai essayé de porter ma prothèse directement sur ma peau, avec des soutien gorge que j’aime mieux, mais c’est chaud, ma peau devient humide. La prothèse adhérente est-elle en silicone ? tient-elle avec de la colle ? quel est son coût ?
    Merci des infos et continue ton excellent travail JULIE !

    • BlogueRose dit :

      Oui Jasmine, il existe des prothèses partielles adhérentes. C’est le contour qui est adhérent. En nettoyant la prothèse régulièrement, elle demeure collante. Aussi, il y a maintenant des prothèses avec du Confort + à la surface intérieure. Elle est plus facile à porter car moins chaude, donc plus confortable. Les prix varient selon les modèles. Vous pouvez me téléphoner (450-975-0707) pour plus de détails, ou venir nous voir (sur RV). Lors d’une visite, nous pouvons mieux cibler la prothèse qui vous convient, avec un essayage et quelques questions.
      J’espère que ces infos vous aident!

Laisser un commentaire