Accueil » Information » L’endermologie expliquée

30

mars

L’endermologie expliquée

Cet article est écrit par Julie Emery. Massothérapeute, elle a choisi depuis 2013 de traiter de plus en plus de femmes touchées par le cancer du sein. Elle utilise différentes techniques manuelles de massages et combine avec un appareil d’endermologie au besoin. Elle peut à la fois travailler sur le système lymphatique, qu’au niveau des cicatrices. Alors que les techniques de massage traditionnelles sont bien connues, l’endermologie l’est beaucoup moins. Je lui ai demandé de clarifier tout ça pour vous…

C’est quoi l’endermologie?

L’endermologie est une technique de palper-rouler jumelé à une aspiration. À la base, c’est une technique très utilisée en massothérapie. L’appareil avec lequel je travaille nous permet de calibrer la profondeur d’action et nous permet aussi d’ajouter plusieurs types de stimulation des tissus. Chacune de ces stimulations engendre un effet très spécifique à l’intérieur du corps.

Voici à quoi ressemble l’appareil:

Endermologie appareil

À quoi ressemble un traitement?

Une séance dure entre 30 et 60 minutes quand nous travaillons à des fins thérapeutiques. Il est parfois nécessaire de faire quelques manipulations manuelles (massothérapie ou drainage lymphatique) afin de ressentir l’état des tissus et ainsi maximiser l’effet du traitement. Le contexte de travail ressemble à une séance de massothérapie, sur une table de massage. Nous sommes très respectueuses pendant un traitement et nous nous assurons que la femme que nous recevons se sente à l’aise et confortable. Nous travaillons généralement autour de la cicatrice avant de travailler directement dessus. Et bien sûr, nous travaillons de façon progressive!!! Notre objectif n’est pas d’être invasives, ni d’agresser une zone du corps qui a son lot d’aventures! Nous commençons donc en superficie, pour aller de plus en plus en profondeur, afin de réduire les adhérences qui peuvent être tenaces.

Qu’est-ce qu’on ressent?

L’effet est difficile à décrire! On sent que la peau se soulève et que ça travaille en profondeur, tout en étant léger! Je dirais que c’est à l’inverse de ce qu’on ressent lors d’un massage qui vise à faire des pressions sur le corps. Avec cette technique, on tire la peau dans un sens antigravité. Donc, ce qu’on ressent est un allégement. Comme si on ressentait tout d’un coup un espace supplémentaire sous notre peau. Parfois, on peut aussi ressentir des trajets de liquide circuler, de petits picotements, une certaine chaleur, etc. Toutes ces sensations sont plutôt délicates. Pendant une séance, on en retire un grand bien-être, un peu comme après un massage!

À quoi peut-on s’attendre comme effet(s)?

Les effets sont multiples et peuvent évidemment varier d’une personne à une autre. Les commentaires qui reviennent le plus sont:

La sensation de légèreté et la fluidité des mouvements qui revient.

 La coloration et la profondeur de la cicatrice sont des effets marquants de ces traitements. Après quelques séances, on voit que la cicatrice a nettement pâlit et que l’épaisseur du « cordon » est moins dense au toucher. Si l’un réagit plus que l’autre dans certains cas, on peut souvent noter une amélioration de ces 2 aspects.

La mobilité et la souplesse de la peau est un effet manifeste chez la grande majorité des clientes que nous avons eues. Et parfois, dans un cas d’expanseur (avant la reconstruction avec prothèse interne), la souplesse améliorée de la peau permet à la cage thoracique de décomprimer et ainsi favoriser une meilleure respiration.  

∗ La diminution du tiraillement de la cicatrice et même de la zone périphérique est souvent mentionnée.

 La sensation de circulation est ressentie chez plusieurs personnes.

∗ La texture de la peau change souvent, ainsi que sa coloration. Une peau d’apparence livide reprend souvent une teinte de rose-pêche. Bien en santé!

Combien de traitements doit-on faire?

Puisque le corps de chacune est différent, il est difficile d’établir une moyenne. Certains clientes ont besoin de 5 à 7 traitements pour favoriser une belle mobilité des tissus et retrouver un confort dans leur poitrine. D’autres ayant des cicatrices plus profondes devront poursuivre un processus plus long et parfois atteindre la vingtaine de traitements. Si on combine plusieurs « zones » à travailler (par exemple, une cicatrice au sein et au ventre), il faut alors compter plus de traitements, puisque le temps sera séparé en 2 zones lors d’une séance.

Certaines clientes décident d’opter pour une série de traitements rapprochés pour maximiser les effets. Par la suite, elles s’offrent un traitement par mois, pour le plaisir et la détente, pour un suivi ou pour le maintien des acquis. Si on constate que la peau reprend de la ridigité et redevient plus épaisse, nous pouvons travailler dès les premiers signes et prévenir une formation d’adhérences.

N’hésitez pas à commenter, à poser vos questions ou à partager de l’information sur cette technique! Julie Emery, ou moi-même (Julie Faucher) y répondrons.

Julie Emery

Station Myo: Site web

3 Responses to “L’endermologie expliquée”

  1. Johanne St-Jean dit :

    Mme Faucher, après la chirurgie j’ai des brûlures dû à mon traitement de radiothérapie précédent et un lymphoedème. Je vais débuter des traitements de physiothérapie et d’ostéopathie. Avec ce document, j’apprend que l’endermologie pourrait aussi aider. Merci d’acheminer l’information c’est précieux, car nous ne connaissons pas tout l’arsenal à notre disposition pour assurer notre saine récupération. J’apprécie Johanne

    • BlogueRose dit :

      Tant mieux Johanne si vous appréciez avoir cette information complémentaire. C’est exactement le but de ce blogue: partager de l’information entre nous, découvrir plus rapidement les bonnes ressources et les endroits pouvant nous aider!

  2. Julie Emery dit :

    Bonjour Madame Saint-Jean,

    Effectivement, l’endermologie est très efficace dans des cas de brûlures. Les traitements sont très délicats, donc sans douleur, et permettent de favoriser une bonne cicatrisation. Concernant le lymphoedème, l’endermologie peut également participer au traitement. Je poursuis ma formation sous peu et saurai donner davantage d’explications d’ici l’été.
    Et pour votre information, les séances d’évaluation et d’informations sont gratuites à Station Myo! Venez nous voir si vous êtes curieuses d’essayer!

Laisser un commentaire